4 choses à faire après l’achat d’une nouvelle voiture

Nouvelle voiture

Publié le : 29 novembre 20215 mins de lecture

Les moyens de déplacement occupent une place importante dans le quotidien de l’homme. Ils lui permettent de gagner du temps dans ses activités. Il existe de nombreux moyens de déplacement dont la voiture. Lorsque vous acquérez une nouvelle auto, vous devez accomplir un certain nombre de formalités avant sa mise en circulation. Obtention de la carte grise, immatriculation provisoire, première immatriculation, vous devez veiller à vous conformer aux dispositions légales. Voici une sélection des procédures importantes à suivre après l’achat d’une nouvelle voiture.

1. Obtenir une carte grise

L’obtention de la carte grise marque le début des formalités à accomplir après l’achat d’une nouvelle voiture. Encore appelée certificat d’immatriculation, la carte grise est un document obligatoire pour toute voiture. En effet, obtenir une carte grise permet aux détenteurs de véhicules terrestres de circuler librement sur les voies publiques. La carte grise contient les informations utiles relatives à l’identité du propriétaire de la voiture. Lorsque vous achetez une voiture neuve, vous disposez d’un délai plafond d’un mois. Si après ce délai vous ne vous conformez pas à l’obligation de l’obtention du certificat d’immatriculation, vous êtes passible d’amende en cas de contrôle technique. Pour faire établir la carte grise, vous devez faire la demande en ligne sur le site de l’agence nationale des transports. Vous devez vous munir de la copie numérique des pièces justificatives telles que la demande d’immatriculation et autres justificatifs de domicile.

Par ailleurs, si vous réalisez une telle démarche pour un tiers, vous devez vous munir d’un mandat d’immatriculation. Vous avez la possibilité de confier le retrait de la carte grise à des professionnels de l’automobile. Cependant, ces experts doivent être habilités par le ministre de l’Intérieur. Dans ce cas, vous devez payer par avance le montant de la taxe liée à cette démarche.

2. Demande des plaques d’immatriculation pour voiture neuve

Après l’obtention de la carte grise, les autres formalités d’immatriculation des véhicules neufs vous sont accessibles. En effet, le certificat d’immatriculation est le document qui détermine le numéro d’immatriculation de la nouvelle voiture. Les plaques d’immatriculation sont obligatoirement fixées à l’avant et à l’arrière de la voiture. Les plaques d’immatriculation voitures neuves doivent être homologuées avant tout usage. En effet, chaque nouvelle voiture dispose d’un numéro dans le système d’immatriculation des véhicules. Ce numéro doit être gardé par la voiture même si cette dernière arrivait à changer de propriétaire, et ceci jusqu’à sa destruction. Tout comme la carte grise, l’obtention des plaques peut être confiée à des professionnels de l’automobile.

3. Assurance voiture neuve

L’assurance fait également partie des formalités administratives importantes et indispensables entérinant la mise en circulation de votre voiture neuve. Même si avec une carte grise provisoire vous avez droit à une assurance provisoire, vous êtes tenus de souscrire à une assurance auto. Cette obligation légale, en plus de vous protéger vous-même, vous offre la garantie d’une couverture partielle ou totale des dommages que pourraient occasionner d’éventuels accidents. En cas de contrôle technique, vous devez être en mesure de présenter votre attestation d’assurance. La législation française a d’ailleurs fixé une couverture minimale à prendre en compte par toute assurance voiture neuve. Cette couverture est intitulée « responsabilité civile ». De plus, l’assurance au tiers est bien souvent mentionnée. Cela s’explique par le fait qu’elle assure une indemnisation de tous les dommages matériels, voire corporels, causés à un tiers par le fait d’un accident.

En outre, votre contrat d’assurance auto peut contenir d’autres couvertures supplémentaires. Il s’agit entre autres des éventualités telles que le vol, l’incendie, les bris de glace, le dépannage, les attentats, les catastrophes naturelles, etc. Dans ce cas, il s’agit d’une assurance tiers intégrale ou tiers plus. Il existe aussi d’autres garanties facultatives qui peuvent vous être proposées en sus. Par exemple, certains contrats d’assurance peuvent contenir une protection juridique, une garantie véhicule de prêt ou encore l’assistance 0 kilomètre. Dans l’un ou l’autre des cas, vous devez veiller au montant de la franchise pour les réparations. Si vous souscrivez à une assurance tous risques, vous aurez droit à la réparation de tous dommages corporels et matériels en cas de sinistres.

4. Vignette Crit’Air voiture neuve

Le certificat qualité de l’air (Crit’Air) est l’une des formalités importantes à remplir lorsque vous procédez à l’achat d’une voiture. S’inscrivant parfaitement dans l’esprit bonus-malus, la vignette Crit’Air voiture neuve est un autocollant rond dont la couleur et le numéro témoignent du niveau de pollution de la voiture. Cette vignette est apposée sur la partie inférieure droite du pare-brise. La vignette Crit’Air est obligatoire surtout dans les zones à faible émission telles que les villes de Paris et Grenoble. Par ailleurs, la vignette Crit’Air est obligatoire lors d’un pic de pollution. En fonction de la date de la première immatriculation ou de la norme Euro, le barème de cette vignette est compris entre 0 (vert) et 5 (gris).

Plan du site