Vente de voiture entre particuliers : les obligations du vendeur

Vente de voiture

Lors d’une vente de voiture, tous vendeurs particuliers ou professionnels doivent informer leur client de l’état de leurs véhicules. Ils doivent indiquer spontanément les qualités et les défauts de la voiture. Le vendeur doit également fournir certains documents comme le certificat de non-gage et le certificat d’immatriculation barré.

Vendre une voiture conforme à l’annonce

La voiture doit correspondre au descriptif figuré dans l’annonce rédigée par le vendeur. Ainsi, si l’acheteur constate qu’il manque un accessoire lors de la livraison de l’automobile alors qu’il a été mentionné dans l’annonce, il a le droit de le réclamer. Dans le cas où le véhicule vendu ne correspond pas au descriptif de l’offre, l’acheteur peut porter plainte contre le vendeur pour tromperie.

Dans le cas où le vendeur a pratiqué des manœuvres mensongères telles qu’une dissimulation de l’accident, l’acheteur peut demander l’annulation de la vente ou négocier une diminution du prix de l’auto. Le contrôle technique est une démarche indispensable dans la conclusion de la vente d’une voiture d’occasion de particulier à particulier.

Le vendeur est tenu de garantir les vices cachés de l’auto. Ainsi, même après la vente de voiture un défaut existait au jour de la vente et se révèle par la suite, le vendeur s’occupe de la réparation, du remplacement de la pièce endommagée ou ne peut refuser l’annulation de la vente.

Les documents à fournir lors d’une vente de voitures entre particuliers

Le vendeur doit remettre à l’acheteur la visite technique datant de moins de 6 mois. La preuve du contrôle technique doit être remise avant la transaction. Le contrôle technique doit se faire tous les 2 ans pour les voitures anciennes (de plus de 4 ans). Parmi les documents à remettre au nouveau propriétaire figure la carte grise barrée mentionnant « vendu le » ou « cédé le » ainsi que l’heure, la date et la signature du vendeur.

Il faudra également remettre le Cerfa n° 13754*02 qui n’est autre que le formulaire de déclaration de cession de véhicule. Le certificat de non-gage ou certificat de situation administrative est un document permettant de garantir que rien n’empêche la vente de la voiture. Grâce au certificat de non-gage, on peut procéder au transfert du certificat d’immatriculation. La voiture peut être immatriculée au nom du nouveau propriétaire.

———————————-

Pour des informations détaillées sur le certificat de non gage visitez le site Certificat-non-gage.net